Sécurité de la navigation fluviale : la rivière Mongala balisée

 

Kinshasa, RDC, 10 septembre 2017 – "Un fleuve balisé est comparable à une route asphaltée…", soutient Monsieur Lazare DAKAHUDYNO, le Coordonnateur National de la CEPTM, à la signature du protocole de partenariat avec la Régie des Voies Fluviales, (RVF), sur la préparation des travaux de balisage des cours d’eau Mongala et Lua (Bief moyen) et des tronçons Bukama – Kongolo et Kindu – Ubundu du Bief Supérieur du fleuve Congo (Lualaba) sur financement de la Banque mondiale.

 

A la RVF, les agents et cadres de cette entreprise publique, sont tous mobilisés dans les travaux préparatifs pour la grande campagne de balisage de biefs moyen et supérieur du fleuve Congo lancé dans le cadre de l’exécution du protocole d’accord de partenariat signé entre la CEPTM et la RVF.

La CEPTM annonce avec satisfaction l’aboutissement de travaux de balisage de la rivière Mongala. Une rivière navigable sur 324 Km d'avril à décembre. Elle traverse les provinces de l’Equateur, du Nord-Oubangui, du Sud-Oubangui et la Mongala.

 

Actuellement, l’absence des signaux des rives est durement ressentie par les armateurs qui, transportant des milliers de tonnes des vivres sur  le fleuve et ses affluents  non balisés,  butaient à des conditions de navigation difficiles en de nombreux endroits du fait de la mobilité des bancs de sable et de la présence de roches. Pour pallier à cette carence  du service public, les armateurs  recourent souvent aux riverains et pêcheurs (éclaireurs) qui, eux, connaissent la meilleure passe ou la voie navigable.

Le PTM est un projet du gouvernement financé par la Banque mondiale dans le secteur du Transport et des infrastructures. Lancé depuis 29 juin 2010, il se clôture le 30 juin 2018.

 

La mission a poursuivi des discussions autour de l’étude des options pour un nouveau schéma institutionnel et organisationnel de l’industrie ferroviaire en RDC. Elle a passée en revue les performances financières  et opérationnelles de la SNCC ainsi que l'avancement du programme de réhabilitation de l'infrastructure et des matériels roulants. En particuliers suivre avec la SNCC les dispositions prises pour renforcer les conditions de sécurité de la circulation telles que défini lors de à la 13ème Mission de supervision effectuée en avril 2017.

 

La délégation a effectué des visites des chantiers à l’usine de production des Traverses en Béton Armé et sur les tronçons des voies réhabilitées et en réhabilitation entre Lumata et Lubumbashi.

A la fin de la mission, un projet d'aide-mémoire reprenant les conclusions principales de la mission sera remis au Gouvernement.

Publications et Rapports

Nous avons sélectionné ici quelques publications, documents, et rapports récents disponibles en ligne. Pour consulter et télécharger gratuitement les documents et rapports disponibles, veuillez cliques sur le lien ou les documents.

 

En savoir plus, nous vous invitons à cliquer sur

Centre d'Information

 

Rapport biennal 2013-2014

Cérémonie de signature de l'Accord de financement du PASAG et Accord de projet entre le Gouvernement Congolais, la RVA et la Banque mondiale...

 

Cellule d'Exécution du Projet de Transport Multimodal (CEPTM), Immeuble SNCC (Rez-de-chaussée), n°17, avenue du Port, Kinshasa - Gombe. Tél.:(+243)816666811

e-mail: pasagrdc@gmail.com

Adresse:

CEPTM tv

Mise en œuvre du Mécanisme de Gestion des Plaintes: le PASAG s’y investi !

 

Dans le cadre de la politique de transparence dans les projets financés par l’IDA,  la Banque mondiale a mis en place un mécanisme de gestion des plaintes afin que quiconque se sent lésé puisse faire parvenir sa plainte au projet.

 

 

www.ceptm.cd Copyright © 2016, Emmanuel PWETO, Chargé de Communication, Webdesigner