Travaux de réhabilitation et prolongement de la piste d’atterrissage

ENFIN!

Vue de la liaison entre la piste en exploitation et la partie décapée du prolongement de la piste

Après un arrêt des travaux de plus d’une année, à cause de la contreperformance de la première entreprise attributaire de ce marché en l’occurrence SAFRICAS et l’attente de la mise en oeuvre du Plan d’Action pour Réinstallation des Personnes Affectées par le Projet le long du tracé du collecteur, aujourd’hui, le rond-point Bralima où est érigé le monument le plus emblématique de la ville de Goma « Tshukudu », vit une nouvelle ambiance.

 

Voilà ! Des palissades pour délimiter la zone des travaux ainsi que l’installation temporaire du chantier sont érigées, des panneaux d’indication « attention travaux », « Ralentissez », « sortie gros engins » sont placés. Avec tous les autres travaux d’assainissement urbain qui s’exécutent,

la ville de Goma est devenue un très grand chantier.

 

Au rond-point Tshukudu dans l’enceinte de l’espace du chantier, une excavatrice sur laquelle est monté soit un godet soit un Brise Roche Hydraulique (BRH) du regroupement des entreprises CEC-BBC est en plein régime d’exécution des travaux de déblai rocheux sur le tracé du collecteur, d’autre part, les ouvriers nivellent le fond de fouille, et préparent déjà le ferraillage et le coffrage. La mission de contrôle BM Office, qui veille sur la qualité et la performance pour le compte du Maitre d’ouvrage, la CEPTM-PASAG, procède aux essais et validation de formulation de béton et teste de béton de convenance.

 

A l’extérieur de la limite de la base technique qu’a érigé CEC-BBC, les photographes qui font de cette place touristique leurs lieux de prédilection s’accommodent paisiblement avec l’ambiance de

chantier tout aussi temporaire et particulière.

Il faut dire, conformément aux dispositions contractuelles et au planning des travaux, le Groupement CEC-BBC, n’as que 45 jours pour terminer un tronçon ouvert avant d’entamer le

prochain. Et afin d’éviter tout désagrément grâce à l’expérience acquise sur la contre performance

de SAFRICAS, le maitre d’ouvrage procédera aux réceptions partielles, tronçon par tronçon.

Les travaux de ce projet dont le coût est estimé à 1,4 millions de dollars s’achèveront dans un délai de 9 mois pour un tronçon long de 793 m allant du rond-point Bralima jusqu’à l’intérieur de l’école primaire Keshero contigue à l’aéroport.

 

Pour la petite histoire, la construction du collecteur de la ville de Goma était initialement financée par le Gouvernement de la RDC et sa construction confiée à l’Office des Voiries et Drainage (OVD)

qui avait recouru aux engins d’excavation de l’Entreprise SAFRICAS. Cependant, après avoir réalisé 400 m sur un total de 1 800 m, le financement venait à manquer pour poursuivre les travaux. Alors le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu a saisi la CEPTM pour solliciter la prise

en charge par le PASAG des travaux restants. Etant donné que les eaux de ruissellement provenant des bassins versants en amont et transitant par l’aéroport inondaient un des quartiers riverains de l’aéroport, les spécialistes de sauvegarde de la Banque mondiale ont exigé la prise en charge par le projet de la résolution des problèmes d’inondation. C’est ainsi que le PASAG a pris le

relai du Gouvernement pour financer les travaux de construction du collecteur lesquels ont été

lancés le 15 novembre 2016.

 

Au regard des propos, opinions et points de vue recueillis, ce projet jouit d’une bonne acceptabilité

sociale. Le projet est perçu comme un moyen pour mettre fin aux inondations répétées des

quartiers voisins de l’aéroport de Goma, entre autres Murara.

 

AU FIL DES CHANTIERS...

03/10/2019 - Construction du collecteur pour l’évacuation des eaux pluviales de l’aéroport vers le Lac Kivu...

 

05/10/2019 - Cap vers la restauration du Taxiway non couvert par la lave (côté Nord)...

 

09/10/2019 - Travaux de réhabilitation et prolongement de l'aire de stationnement des avions (TARMAC), bientôt la fin des travaux d'extension...

 

10/10/2019 - Réhabilitation de la centrale électrique et installation des nouveaux équipements, les travaux de génie civile s'accélèrent...

 

20/10/2019 - Prise en compte des aspects environnementaux et sociaux dans la mise en oeuvre du PASAG...

 

22/10/2019 - Lutte contre Ebola : prévention et sensibilisation sur les chantiers à l’Aéroport de Goma...

Publications et Rapports

Nous avons sélectionné ici quelques publications, documents, et rapports récents disponibles en ligne. Pour consulter et télécharger gratuitement les documents et rapports disponibles, veuillez cliques sur le lien ou les documents.

 

En savoir plus, nous vous invitons à cliquer sur

Centre d'Information

 

Echos du PASAG OCTOBRE 2019

Cérémonie de signature de l'Accord de financement du PASAG et Accord de projet entre le Gouvernement Congolais, la RVA et la Banque mondiale...

 

Adresse:

CEPTM tv

Mise en œuvre du Mécanisme de Gestion des Plaintes: le PASAG s’y investi !

 

Dans le cadre de la politique de transparence dans les projets financés par l’IDA,  la Banque mondiale a mis en place un mécanisme de gestion des plaintes afin que quiconque se sent lésé puisse faire parvenir sa plainte au projet.

 

 

Cellule d'Exécution du Projet de Transport Multimodal (CEPTM), avenue de la Corniche (Ref. IHUSI 2), Quartier les Volcans, Commune de Goma

e-mail: pasagrdc@gmail.com

www.ceptm.cd Copyright © 2016