Réduire la vulnérabilité de la population face aux risques volcaniques à l’Est de la RDC

Kinshasa - le 18. 03. 2016, La Banque mondiale et l’Etat du Japon se sont investis dans la problématique de gestion et réduction des risques volcaniques à l’Est de la RDC, par le truchement du Projet d’ Amélioration de la Sécurité à l’Aéroport de Goma, PASAG. Ces deux partenaires de la RDC ont octroyé un don de 2 300 000 dollars US pour renforcer les capacités scientifiques et techniques de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG).

 

La cérémonie de signature de l’accord de don au bénéfice de l’OVG a eu lieu le vendredi 18 mars 2016, entre Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et le Directeur des Opérations de la Banque mondiale en RDC et Congo Brazzaville, au Ministère des finances en présence du Chargé d’affaires de l’Etat du Japon en RDC, quelques membres du Gouvernement et plusieurs autres personnalités.

 

Pour le Directeur des Opérations de la Banque mondiale, Moustapha Ndiaye, « par ce don, le PASAG va renforcer les capacités scientifiques et techniques de l’OVG pour permettre une meilleur surveillance de l’évolution du risque volcanique. Ce projet soutiendra également la protection civile pour garantir une meilleure coordination entre les autorités provinciales et les acteurs humanitaires en vue de la mise en place d’un plan de contingences de la ville. Il contribuera à une sensibilisation innovante de la population et garantira leur mobilisation active pour réduire leur vulnérabilité face aux risques liées aux éruptions volcaniques».

 

La ville de Goma est à environ 15 km du volcan Nyiragongo. Ce Volcan est entré en éruption, dans son histoire scientifique connue, en 1977 et 2002, détruisant tout sur son flanc sud où se développe la ville de Goma peuplée de plus d'un million d'habitants.

 

Pour l’instant, le Nyiragongo ne présente aucune menace sur les zones habitées, car l’activité de son lac de lave est calme mais pourrait changer à tout moment. C’est pourquoi, il est impérieux d’avoir un observatoire volcanologique doté des moyens d’être opérationnel.

 

L’OVG remplit sa mission quotidiennement et ses chercheurs fournissent des données de bonne qualité qui permettent un suivi régulier des activités du volcan. Huit volcans s’allongent sur la branche Ouest du Rift Est Africain, répartis dans trois pays (RDC, Rwanda et Ouganda), il s’agit de : Nyiragongo, Nyamulagira, Karisimbi, Mikeno, Visoke, Muhabura, Sabinyo et Gahinga.  Deux restent très actifs et se retrouvent entièrement sur le sol de la RDC, à savoir le Nyiragongo (3.470 m) et le Nyamulagira (3.056 m).

Publications et Rapports

Nous avons sélectionné ici quelques publications, documents, et rapports récents disponibles en ligne. Pour consulter et télécharger gratuitement les documents et rapports disponibles, veuillez cliques sur le lien ou les documents.

 

En savoir plus, nous vous invitons à cliquer sur

Centre d'Information

 

Rapport biennal 2013-2014

Cérémonie de signature de l'Accord de financement du PASAG et Accord de projet entre le Gouvernement Congolais, la RVA et la Banque mondiale...

 

Cellule d'Exécution du Projet de Transport Multimodal (CEPTM), Immeuble SNCC (Rez-de-chaussée), n°17, avenue du Port, Kinshasa - Gombe. Tél.:(+243)816666811

e-mail: pasagrdc@gmail.com

Adresse:

CEPTM tv

Mise en œuvre du Mécanisme de Gestion des Plaintes: le PASAG s’y investi !

 

Dans le cadre de la politique de transparence dans les projets financés par l’IDA,  la Banque mondiale a mis en place un mécanisme de gestion des plaintes afin que quiconque se sent lésé puisse faire parvenir sa plainte au projet.

 

 

www.ceptm.cd Copyright © 2016, Emmanuel PWETO, Chargé de Communication, Webdesigner