Projet d’Amélioration de la Capacité de la RDC à Gérer, Surveiller et Réagir aux Risques Naturels dans la Région de Goma

Projet d’Amélioration de la Capacité de la RDC à Gérer, Surveiller et Réagir aux Risques Naturels dans la Région de Goma (2)

Pour la mise en œuvre du projet, un protocole d’accord a été signé entre la CEPTM et l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG). Ainsi, un montant de $ US 1 064 925,00 a fait l’objet dudit protocole pour couvrir notamment :

L’appui Institutionnel : 805 259,00

Préparation et planification d’urgence : 85 000,00

Participation de la communauté : 174 666,00.

Il a été convenu en outre que la CEPTM devrait assurer le paiement direct de certaines dépenses de l’OVG en l’occurrence :

Travaux d’achèvement du bâtiment de l’OVG : 112 883,11

Acquisition de deux véhicules pour l’OVG : 77 300,00

Acquisition des matériels et équipements de séismologie, géochimie et volcanologie pour le laboratoire de l’OVG : 444 891,89

Enfin, la CEPTM devrait gérer aussi un montant de $ US 100 000,00 affecté à l’appui à la mise en œuvre du projet. Signalons par ailleurs que sur la contribution de $ 500 000,00 de la CEPTM sur le PASAG à l’OVG, il a été convenu qu’un montant de $ US 274 182 devrait être affecté à la Supervision des risques volcaniques sous forme d'assistance technique ciblée et des conseils dans le budget de PASAG pour le compte de l’OVG. La différence du montant devrait aider la CEPTM à intervenir dans les activités de l’OVG notamment dans l’acquisition des matériels et équipements.

Au démarrage du projet et en attendant que la Banque mondiale approvisionne le compte désigné du projet, la CEPTM, sur le compte désigné du projet PASAG a préfinancé le projet TF0A1623 de $ US 189 075,00.

 

La Banque mondiale et l’Etat du Japon se sont investis dans la problématique de gestion et réduction des risques volcaniques à l’Est de la RDC, par le truchement du Projet d’ Amélioration de la Sécurité à l’Aéroport de Goma, à travers le Don IDA D042-ZR pour la partie Banque mondiale d’un montant de 500.000 $US et du Projet d’Amélioration de la Capacité de la RDC à Gérer, Surveiller et Réagir aux Risques Naturels dans la Région de Goma pour la partie don japonais N° TF0A1623 d’un montant de 1.800.000 $US. La conjugaison de toutes ces ressources répondait au souci de renforcement des capacités scientifiques et techniques C.

La contribution du Don IDA d’une valeur de $ US 500 000,00 vise la couverture toute activité en dehors du fonctionnement de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG). Quant à l’intervention du Don Japonais d’une valeur de $ US 1 800 000,00, elle couvre deux composantes à savoir, « fournitures, travaux, services autres que Consultants, services de Consultant, Coûts opérationnels, Formation et Ateliers de travail pour le projet » et « Appui à la mise en œuvre du projet »